Depuis sa nomination en mai 2010, Joanne Leighton présente des pièces de formes différentes et destinées à des types d’espaces de présentations variés : scènes classiques de théâtres, musées et espaces d’arts contemporains, lieux patrimoniaux, espaces publics.

Joanne Leighton a fait le choix d’inscrire dès son arrivée à Belfort 3 pièces/projets Made in Taiwan, Display/Copy Only et Les Modulables au répertoire du CCNFCB.
Pour Joanne Leighton, il est important d’avoir une mémoire vive du travail de création passé activable immédiatement afin de faire vivre ce répertoire. Cette dynamique permet de maintenir une visibilité du CCNFCB au travers des multiples représentations à Belfort, en région, en France et à l’étranger.
Le CCNFCB est ainsi renforcé dans son rôle de lieu de référence pour la chorégraphie dans le cadre de sa première mission de création.
Afin de développer ces différents projets, Joanne Leighton a constitué un premier groupe de danseurs : Jérôme Andrieu, Matthieu Bajolet, Yoan Boyer, Marion Carriau, Massimo Fusco, Claire Laureau, Edouard Pelleray, Pauline Simon. D'autres les rejoindront en fonction des créations.

Made in Belfort recherche participants !

Pour participer à Made in Belfort (7 et 8 juin, Porte de Brisach) : inscrivez-vous maintenant aux ateliers gratuits ! 2ème atelier : Vendredi 23 mai à 18h30 au CCNFCB. Aucune pratique de la danse n'est nécessaire.
Renseignements : Prune Lupfer - p.lupfer@ccnfc-belfort.org

/ Ateliers préparatoires au spectacle Made in Belfort


Pour continuer l’aventure initiée en septembre 2013, Made in Belfort aura lieu en juin 2014.

Les répétitions proposées aux amateurs sont prises en charge par des danseurs de la compagnie de Joanne Leighton.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une pratique préalable de la danse pour participer à Made in Belfort.

Au cours du premier atelier qui aura lieu le mardi 15 avril à 18h30 au CCNFCB toutes les informations concernant le déroulement de cet événement vous seront transmises.

Inscrivez-vous dès maintenant aux ateliers prévus de 18h30 à 21h au CCNFCB les : Mardi 15 avril - Vendredi 23 mai - Mardi 3 juin - Jeudi 5 juin - Vendredi 6 juin

Représentations de Made in Belfort :
Samedi 7 et dimanche 8 juin - Porte de Brisach, Belfort (heures à confirmer)

/
Made in Belfort


Made in Belfort est le portrait d’une ville, un paysage, une architecture en mouvement.

Destinée à l’espace public extérieur, cette création a pour objectifs d’inviter les amateurs à participer à un événement chorégraphique et de le rendre accessible au plus grand nombre.

En cela, elle est entièrement connectée à la ville et à ses habitants.

Made in Belfort investit la ville autrement avec ses habitants.

Made in...
sera développée entre avril et juin 2014 à Nancy, à Freiburg, à Belfort et avec des lycéens de Franche-Comté.


/

Made in ... Série

Made in... sera développée entre avril et juin 2014 à Nancy, à Freiburg, à Belfort et avec des lycéens de Franche-Comté.

/
Made in... Série
est le portrait d'une ville, un paysage, une architecture en mouvement. Destinée à l'espace public intérieur ou extérieur et donc consciente d'un public de passage, cette création se décline sous la forme d'une série d'interventions dans le site de la performance. Elle a pour objectifs d'encourager les participants à prendre part à un événement chorégraphique et de le rendre accessible au plus grand nombre. En cela, elle est entièrement connectée à la ville et à ses habitants.

Les répétitions avec les participants sont prises en charge par des danseurs professionnels de la compagnie de Joanne Leighton en soirée ou pendant les week-end. En amont de la première rencontre, un atelier découverte est organisé avec Joanne Leighton.

Made in Strasbourg
a été la première de ce projet qui est recréé dans différents sites, contextes ou villes. Il a été présenté, dans le cadre de la résidence de Joanne Leighton à Pôle Sud - Strasbourg, le 5 décembre 2010 au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg.

Made in...
Calendrier

• 1 visite technique du ou des lieu(x) avec Joanne Leighton et le Directeur technique du CCNFCB,
• 1 rencontre et atelier d’essai : 1 mois avant le début des ateliers avec Joanne Leighton,
• 7 jours d’ateliers,
• Spectacles.

En amont du premier week-end, une rencontre sera organisée pour les personnes intéressées par le projet. Nous aurons besoin d’un grand espace (possible sur un plateau ou dans un studio, par exemple : rencontre dans un théâtre avec un plateau, et dans d’autres lieux pour le premier atelier). Si cela ne s’avérait pas possible, nous proposerons alors des rencontres en plus petits groupes (environ 35 personnes à la fois). Cela peut-être organisé en soirée ou en demi-journée. Joanne Leighton présentera le projet et proposera un premier atelier aux participants. Elle sera accompagnée d’un ou deux danseurs.



/
Made in...

Recréations saisons 2010/2011 et 2011/2012
 

5 décembre 2010 - Made in Strasbourg - Pôle Sud, Scène conventionnée pour la danse et la musique, Strasbourg (FR) au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg.

15 et 16 avril 2011 - Made in Oldenburg - Staatstheater, Oldenburg (DE)
25 et 26 juin 2011 - Made in Metz - Centre Pompidou, Metz (FR)
10 novembre 2011 - Made in Charleroi - Dans le cadre de Charleroi Danses, Charleroi (BE)

15 mai 2012 - Made in Vesoul  - Théâtre Edwige Feuillère, Vesoul (FR)

7 juillet 2013 - Made in Paris - Berges de Seines / L'Atelier Carolyn Carlson, Paris (FR)
12 octobre 2013 - Made in Saint-Etienne-du-Rouvray - Le Rive Gauche, Saint-Etienne-du-Rouvray (FR)
13 novembre 2013 - Made in Ballet de Lorraine - avec les danseurs du CCN Ballet de Lorraine - CCNFCB (FR)
26 novembre 2013 - Extra Small Dijon - atheneum Dijon (FR)


/
CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION : diffusion@ccnfc-belfort.org

Made in Nancy

/
Made in Nancy
Dimanche 18 mai 2014 - 15H et 17H.

Plus d’informations : www.ballet-de-lorraine.eu

/
Made in Nancy
est une collaboration entre le CCN / Ballet de Lorraine et le CCNFCB.

A l’invitation de Petter Jacobsson, directeur du CCN / Ballet de Lorraine, Joanne Leighton a travaillé en juin 2013 avec Élodie Bergerault, danseuse du CCNFCB, pour transmettre aux danseurs de la compagnie les matières chorégraphiques de Made in... Série.

Le 13 novembre 2013 nous avons eu le plaisir d’accueillir le Ballet de Lorraine au CCNFCB pour Made in Ballet de Lorraine, interprétée par les danseurs du Ballet de Lorraine et Performing Performing, pièce de Petter Jacobsson.

En avril-mai 2014, aura lieu Made in Nancy avec les amateurs de Nancy et ses environs. Les représentations auront lieu lors du festival Tête-à-Tête-à-Têtes organisé par le CCN / Ballet de Lorraine.

Ce seront les danseurs du Ballet de Lorraine qui transmettront la matière de la pièce aux amateurs, accompagnés par Elodie Bergerault, danseuse du CCNFCB.

Les ateliers préparatoires au spectacle Made in Nancy :

Mercredi 26 mars 2014 de 18H30 à 20H30
Mercredi 23 avril et jeudi 24 avril 2014 de 18H30 à 21H30
Samedi 26 avril 2014 de 14H à 18H
Lundi 12 mai, mardi 13 mai, jeudi 15 mai 2014 de 18H30 à 21H30
Samedi 17 mai 2014 de 14H à 18H

Dimanche 18 mai 2014, représentations à 15H et 17H.

Plus d’informations : www.ballet-de-lorraine.eu


/
Made in... Série est le portrait d'une ville, un paysage, une architecture en mouvement. Destinée à l'espace public intérieur ou extérieur et donc consciente d'un public de passage, cette création se décline sous la forme d'une série d'interventions dans le site de la performance. Elle a pour objectifs d'encourager les participants à prendre part à un événement chorégraphique et de le rendre accessible au plus grand nombre. En cela, elle est entièrement connectée à la ville et à ses habitants.

Les répétitions avec les participants sont prises en charge par des danseurs professionnels de la compagnie de Joanne Leighton en soirée ou pendant les week-end. En amont de la première rencontre, un atelier découverte est organisé avec Joanne Leighton.

Made in Strasbourg a été la première de ce projet qui est recréé dans différents sites, contextes ou villes. Il a été présenté, dans le cadre de la résidence de Joanne Leighton à Pôle Sud - Strasbourg, le 5 décembre 2010 au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg.

/
Made in... Calendrier

• 1 visite technique du ou des lieu(x) avec Joanne Leighton et le Directeur technique du CCNFCB,
• 1 rencontre et atelier d’essai : 1 mois avant le début des ateliers avec Joanne Leighton,
• 7 jours d’ateliers,
• Spectacles.

En amont du premier week-end, une rencontre sera organisée pour les personnes intéressées par le projet.

Nous aurons besoin d’un grand espace (possible sur un plateau ou dans un studio, par exemple : rencontre dans un théâtre avec un plateau, et dans d’autres lieux pour le premier atelier).

Si cela ne s’avérait pas possible, nous proposerons alors des rencontres en plus petits groupes (environ 35 personnes à la fois).

Cela peut-être organisé en soirée ou en demi-journée. Joanne Leighton présentera le projet et proposera un premier atelier aux participants. Elle sera accompagnée d’un ou deux danseurs.



/
Made in...
Recréations

• 5 décembre 2010 - Made in Strasbourg - Pôle Sud, Scène conventionnée pour la danse et la musique, Strasbourg (FR) au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg.

• 15 et 16 avril 2011 - Made in Oldenburg - Staatstheater, Oldenburg (DE)
• 25 et 26 juin 2011 - Made in Metz - Centre Pompidou, Metz (FR)
• 10 novembre 2011 - Made in Charleroi - Dans le cadre de Charleroi Danses, Charleroi (BE)

• 15 mai 2012 - Made in Vesoul  - Théâtre Edwige Feuillère, Vesoul (FR)

• 7 juillet 2013 - Made in Paris - Berges de Seines / L'Atelier Carolyn Carlson, Paris (FR)
• 12 octobre 2013 - Made in Saint-Etienne-du-Rouvray - Le Rive Gauche, Saint-Etienne-du-Rouvray (FR)
• 13 novembre 2013 - Made in Ballet de Lorraine - avec les danseurs du CCN Ballet de Lorraine - CCNFCB (FR)
• 26 novembre 2013 - Extra Small Dijon - atheneum Dijon (FR)


/
CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION : diffusion@ccnfc-belfort.org

Made in Lycée Franche-Comté

/
Made in Lycée Franche-Comté
Jeudi 17 avril – 15h - La Saline Royale d’Arc-et-Senans – entrée libre

Réservations La Saline Royale, Arc-et-Senans : www.salineroyale.com

/
Made in Lycée Franche-Comté
est une proposition fédératrice de Joanne Leighton en direction des lycéens de Franche-Comté (1 lycée par département) favorisant l’implication des élèves dans un processus de création.

Après une journée de formation pour les enseignants porteurs du projet, une série d’ateliers se déroulera entre le 10 mars et le 16 avril 2014 dans chaque établissement.

Ils seront animés par les danseurs de la compagnie de Joanne Leighton : Matthieu Bajolet, Elodie Bergerault et Marie-Pierre Jaux.

Le point d’orgue de Made in Lycée Franche-Comté sera la rencontre des quatre groupes issus des quatre lycées associés au projet.

Joanne Leighton créera une construction chorégraphique inspirée de sa création Made in... Série tenant compte des matières de travail élaborées séparément dans chaque établissement.

Chaque groupe viendra avec des séquences mises en place au cours des ateliers.

La rencontre finale prévue à la Saline Royale d’Arc-et-Senans le Jeudi 17 avril 2014 à 15h sera un moment de visibilité essentiel du projet.

Les lycées concernés sont les suivants : le lycée Xavier Marmier de Pontarlier (25), le lycée professionnel Montciel de Lons-le-saunier (39), le lycée agricole Munier de Vesoul (70) et le lycée professionnel Jules Ferry de Delle (90). Made in Lycée Franche-Comté reçoit le soutien de la DRAC Franche- Comté

/
Contact Noël Claude : n.claude@ccnfc-belfort.org

Melting Pot

Spectacle danse / théâtre cosigné par le metteur en scène Christoph Frick et Joanne Leighton.

Représentations au Junges Theater Basel
14, 15, 16 et 17 mai à 20h.

Billetterie : www.jungestheaterbasel.ch 

/
MELTING POT
Danse / théâtre
Un récit de voyage multinational

Melting Pot est un spectacle qui croise danse et théâtre codirigé et cosigné par le metteur en scène Christoph Frick et Joanne Leighton.

La région du Dreiländereck (région transfrontalière du Rhin supérieur) n'est pas seulement traversée par une frontière européenne, par les autoroutes et un chemin de pèlerinage. Les mouvements migratoires à travers le monde ont fait se superposer dans cette région, langues et cultures. Melting Pot montre la région des trois frontières du point de vue des jeunes migrants, à travers l'histoire de leur propre traversée ou du chemin parcouru par leurs familles. Ils interrogent l'importance du local dans le contexte de la mondialisation : quels sont les liens entre leur propre socialisation, la culture de leur génération et l'identité d'une région ? Comment, en tant que jeune, relier ses traditions au contexte local ? En plusieurs langues, à travers la recherche d'un langage commun Melting Pot examine la possibilité d'une société en mouvement.



/
Melting Pot
Directeurs artistiques : Joanne Leighton (chorégraphie) et Christoph Frick (metteur en scène)
Scénographie: Viva Schudt
Dramaturgie: Jutta Wangemann
Chargée de production: Katharina Wiss
Interprètes - amateurs : Parisa Bayat (DE), Christina Castel (FR), Enzo Broguy-Piovesan (FR), Saief Haggui (FR), Avinoam Neuwald (DE), Daudi Simba (DE), Alex Yosef (CH), (en cours).
Danseuse : Marion Carriau
Comédiens : Frank Albrecht, Bozidar Kočevski

/
Cet échange culturel trinational est une initiative de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et des Consulats généraux suisses à Strasbourg et Stuttgart, en partenariat avec : Canton d'Argovie, Baden-Baden, Canton de Bâle-Campagne, Canton de Bâle-Ville, Territoire de Belfort, Colmar, Fribourg en Brisgau, Canton du Jura, Karlsruhe, Lörrach, Mulhouse, Strasbourg.
Melting Pot reçoit le soutien du Fonds pour la coopération culturelle entre la République et Canton du Jura et le Territoire de Belfort et a été développé en France avec le partenariat de la Ville d'Offemont, de l'association Culture Loisirs Education d'Offemont, de la Maison de l'emploi et de la Mission Locale du Territoire de Belfort.

/ Les dates de diffusion :

Theater Freiburg (les 21 et 22 février à 20h, le 24 février  à 11h, le 25 février à 20h, le 8 mars à 16h et le 9 mars à 20h),
CCNFCB (les 12 et 13 mars à 20h, le 14 mars à 14h et le 15 mars à 20h)
Junges Theater Basel ( les 14, 15, 16 et 17 mai à 20h).

 



/
Contact Diffusion / production : diffusion@ccnfc-belfort.org

photos © Maurice Korbel / © Matthias Kolodziej

MIDORI

MIDORI
Au milieu de la nuit un vent bleu hurle autour d'une maison. (Kenneth White)

JEUDI 20 MARS À 21H

Festival Artdanthé - Vanves

Billetterie : www.theatre-vanves.fr

/
Joanne Leighton a rencontré, à l’occasion d’Exquisite Corpse, Jérôme Andrieu, l’un des interprètes les plus marquants du paysage chorégraphique français des quinze dernières années.Cette première expérience a provoqué chez elle le désir de prolonger ces échanges artistiques et de créer pour et avec lui Midori. Cette pièce mettra en jeu les notions d’identité, et questionnera, par sa nature, la place de l’interprète dans la démarche chorégraphique en prenant appui, comme point de départ, sur la traduction en langage parlé de plusieurs danses emblématiques interprétées par Jérôme Andrieu avec une description en temps réel. Ce texte, considéré comme une partition, servira à la réalisation d’une « nouvelle » danse qui, à son tour, pourra être transposée. Néanmoins le désir de Joanne Leighton n’est pas de recréer l’œuvre originale mais plutôt de découvrir les nouveaux espaces ouverts par cette démarche.

Jérôme Andrieu s’est formé à la danse contemporaine au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris. Il est l’interprète de nombreux chorégraphes : Daniel Larrieu, Mié Coquempot, Laure Bonicel, Mathilde Monnier, Alain Buffard, et plus récemment Fanny de Chaillé, Herman Diephuis, Stéphanie Aubin et Emmanuelle Huynh.Intéressé par le montage vidéo, il réalise de courts films dont Rewind, Sur-prise, dans le cadre du projet A l’œil nu de Rachid Ouramdane et Démonstration pour Stéphanie Aubin. En 2011, il s’associe au travail du photographe Maxime Lefèvre-Roque.

/
CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION : diffusion@ccnfc-belfort.org

EXQUISITE CORPSE

EXQUISITE CORPSE, création 2012

Représentation le 14 décembre - 20h30
Le Rive Gauche - Saint-Etienne de Rouvray

Pièce de Joanne Leighton pour 57 chorégraphes et 7 danseurs développée sur le principe du cadavre exquis.

Joanne Leighton se passionne pour un héritage de la modernité en art, qui porte l’attention sur les formes et leurs structures ; sur les dispositifs qui les permettent, les processus qui les produisent. Captivée par le «comment», plutôt que par le «qui», elle questionne les notions d’auteur, ou d’original d’un «texte» chorégraphique.

Gérard Mayen

Cette pièce est née d’un cadavre exquis pour 58 chorégraphes et 7 danseurs. Joanne Leighton a créé le premier «module chorégraphique» d’une durée approximative d’une minute afin de débuter le processus. Elle a donné ensuite au premier des 57 chorégraphes les 10 dernières secondes de sa chorégraphie et ainsi de suite.

Les chorégraphes participants au projet sont issus de multiples pays comme la France, la Suisse, le Canada, l’Australie, l’Allemagne, le Portugal, la Belgique, la Corée du Sud, le Liban, l’Espagne, les Etats-Unis, l’Italie, Israël, la Suède, la Norvège, le Japon, l’Angleterre, la République démocratique du Congo, la Tunisie, le Cap-Vert...

Les matières chorégraphiques pour un danseur ont été développées autour du monde dans 24 studios de danse, 7 salons, 2 cuisines, 1 chambre, 1 friche, 3 jardins, 1 cimetière et 1 forêt. Les participants étaient libres de décider le mode de transmission de ces matières.

Ainsi 31 interventions ont été reçues par e-mail, 8 dvd ont été envoyés par la poste, 7 films ont été transmis par internet, 3 chorégraphes ont travaillé directement avec un danseur de la pièce, 2 matières ont été transmises sous la forme d’une série de photos, 2 sous la forme de texte, 2 sous la forme de sons, 1 par un lien Youtube, 1 en notation Laban, 1 en notation personnelle.

La séquence de 58 minutes composée de solos est devenue une forme de «partition chorégraphique» qui a été utilisée comme point de départ pour le développement de la pièce pour 7 danseurs créée au Granit, Scène nationale de Belfort les 10 et 11 mai 2012 avec la complicité de Maryse Gautier (création lumières), Peter Crosbie (musique), Nicolas Floc’h (scénographie) et Corine Petitpierre (costumes).

Joanne Leighton remercie Phillip Adams, Stéphanie Aubin, Simone Aughterlony, Marianne Baillot, Kimberly Bartosik, Martin Bélanger, Dominique Brun, François Chaignaud, Youngsoon Cho Jaquet, Rosalind Crisp, Ugo Dehaes, Mélanie Demers, Danièle Desnoyers, Herman Diephuis, Stefan Dreher, Radhouane El Meddeb, Myriam Gourfink, Caroline Grosjean, Lucy Guerin, Mia Habib, Christophe Haleb, Trajal Harrell, Ame Henderson, David Hernandez, Lionel Hoche, Marie-Caroline Hominal, Sandra Iché, Petter Jacobsson, Heather Kravas, Latifa Laâbissi, Aude Lachaise, Fabrice Lambert, François Laroche-Valière, Daniel Larrieu, Maud Le Pladec, Daniel Linehan, Faustin Linyekula, Mark Lorimer, Angels Margarit, Marlene Monteiro Freitas, Mickaël Phelippeau, Arco Renz, Alban Richard, Hervé Robbe, Carlotta Sagna, Caterina Sagna, Philippe Saire, Kosei Sakamoto, Zoé Scofield, Ambra Senatore, Misook Seo, Morgan Thorson, Stéphanie Tiersch, Mark Tompkins, Emmanuelle Vo-Dinh, Uiko Watanabe pour leur engagement dans Exquisite Corpse.


CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION : diffusion@ccnfc-belfort.org

LES VEILLEURS

LES VEILLEURS

Les Veilleurs de Belfort
Terrasse de la citadelle
Du 18 septembre 2011 au 17 septembre 2012
lesveilleursdebelfort.ccnfc-belfort.org


Les Veilleurs de Laval
Jardin de la Perrine
Du 15 septembre 2012 au 15 septembre 2013
www.laval.fr/veilleurs_laval

Les Veilleurs de Rennes
Toit de la Chambre des métiers
Du 30 septembre 2012 au 29 septembre 2013
www.lesveilleursderennes.com


Le véritable voyage de découverte ne consiste pas
à chercher de nouveaux paysages
mais à avoir de nouveaux yeux.
Marcel Proust

LE PROJET
L’investissement chorégraphique de sites spécifiques ouvre un dialogue avec l’espace lui-même et permet de mettre à jour les perceptions et les attitudes sociales dans son approche. Avec ces propositions, s’opère une relecture sensible des espaces urbains ou naturels, de ce qu’ils représentent, des processus qu’ils génèrent. Toute lecture d’un paysage ou d’un site est construite historiquement, socialement et est indissociable de la personne qui le regarde.

Joanne Leighton propose la performance Les Veilleurs pour 731 participants. Une personne chaque matin et une autre chaque soir veillera pendant une heure pendant 366 jours depuis la terrasse de la citadelle de Belfort, du Jardin de la Perrine à Laval, du toit de la Chambre des Métiers à Rennes…

Être présent dans un site spécifique, être acteur et observateur, participer à une expérience collective et singulière, redécouvrir un paysage au lever ou au coucher du soleil en gardant ses sens en éveil, ouvrir son regard à perte de vue et éprouver la rencontre entre notre corps et ce paysage que l’on découvre ou redécouvre... Voilà le sens de cette performance proposée par Joanne Leighton pendant laquelle chaque participant fait sa propre expérience d’une notion fondamentale dans la pratique chorégraphique : la qualité d’une présence.

Ce moment en-dehors des contingences du quotidien est un temps privilégié que chaque veilleur se donne à lui-même. Cette heure est l’occasion de pouvoir se laisser aller à goûter la poétique de cet instant. Avec légèreté et sans stress, se retirer du monde tout en étant conscient d’être au centre d’une aventure humaine à l’échelle d’une population et de son territoire.



LES VEILLEURS DE BELFORT
Le projet Les Veilleurs de Belfort créé à l’initiative de Joanne Leighton implique la population belfortaine et de la région. Il est aussi proposé à des personnes qui d’habitude ne font que passer : visites touristiques, séminaires, missions, artistes programmés dans les lieux culturels du territoire,... Travailler dans l’espace public donne l’opportunité d’établir un contact direct avec un large public, celui qui prend part à l’évènement et celui qui y assiste inopinément ou pas. Ce projet est destiné à tous. Il n’y a pas de costume particulier à porter. L’action de veille se fait debout (ou assise selon les personnes). Le veilleur tel le Lion de Belfort représente pendant une heure toute une ville.

La population est sollicitée en fonction d’objectifs précis :
- rendre la culture accessible à des publics de tous milieux et toutes origines,
- tisser des liens entre les membres de communautés diverses et révéler le potentiel de créativité de la population,
- favoriser et structurer les partenariats entre les différents acteurs locaux associés à la culture.

La relation avec la population est construite sur le long terme et prend appui sur :
- la création d’un lien essentiel entre le CCNFCB et les différents publics de son territoire d’implantation,
- la relecture des représentations attachées au site retenu et à son positionnement dans l’espace urbain, au travers de cette présence individuelle et quotidienne,
- la mise en relation entre les citoyens et artistes par une action simple et conviviale.

Les Veilleurs de Belfort est un projet de Joanne Leighton à fort potentiel d’adhésion pour le public. Son discours est basé sur des valeurs essentielles à toute relation durable.

Un livre Les Veilleurs de Belfort sera réalisé pour témoigner de cette expérience unique. Il présentera le contexte du projet, laissera aussi la place au point de vue des partenaires principaux. Ensuite, jour par jour, seront présentés les veilleurs (photos et impressions/réactions après la veille).


LES VEILLEURS

• Une performance à l’échelle d’une année et d’un espace urbain
Les Veilleurs s’inscrit dans cette lignée de Made in… Série, pièce recréée in situ pour 5 danseurs et 99 nouveaux amateurs, et propose d’élargir l’échelle de la performance, à la fois dans la durée – un an – et dans l’espace. La création ne se fait plus à l’échelle d’une esplanade, d’un musée, mais d’une ville entière.
Joanne Leighton considère les déplacements que cette performance suscitent chaque matin au lever du soleil, chaque soir au coucher, à la fois comme un rituel et aussi comme une chorégraphie, selon un rythme bien défini, répétitif et suivant des variantes : le veilleur rejoint un accompagnateur en un point de rendez-vous précis, ils gravissent la citadelle où se situe l’«abri-objet» et pendant une heure durant le veilleur et l’accompagnateur sont en position de veille. Après une séance photographique, un temps de recueil des impressions du veilleur, les corps redescendent, rejoignent leur travail, leur domicile, leur école par un moyen de transport choisi, dessinant ainsi un mouvement dans la ville.

Ce projet inscrit quelque chose du corps en dialogue avec une ville, suscitant une expérience du lieu et du temps, exceptionnelles, privilégiées. Quelque chose rayonne, signifie le rythme des saisons, des activités quotidiennes, des flux de la cité. A chaque heure accomplie, un infime changement a été accompagné. Joanne Leighton, propos recueillis par Gérard Mayen pour Danser.

• Un rite, un rapport au sacré
La répétition des mêmes mouvements, solitaires, d’un individu unique, présent dans une démarche personnelle, voire intime, appartenant à cette chaîne humaine, créant du collectif, avec l’appartenance au groupe qui en découle, n’est pas sans évoquer le rite.
Le veilleur appartient à une communauté de gens qu’il n’a jamais croisés mais l’écho, la rumeur installée dans la ville ont suscité en lui un sentiment d’appartenance à un groupe.

• L’aléatoire du temps
Comme évoqué plus haut, plusieurs aspects de la performance sont maîtrisés, choisis par la chorégraphe, encadrés autant que possible par le personnel dédié au projet voire par les accompagnateurs, personnes bénévoles indispensables qui sont chargées d’accompagner matin et soir une semaine durant le veilleur, le travail avec le veilleur sur la notion de présence et sur le regard mené au cours de l’Atelier préparatoire chaque semaine, la lumière faisant ressortir la silhouette du veilleur, l’objet-abri dessiné par les designers et scénographes TOVO et JAMIL, les horaires précis, la durée précise…
L’aléatoire tient pourtant une place centrale, assumée et désirée, dans cette performance : les sons naturels (vent dans l’exosquelette de l’«objet-abri».) ou produits par la ville, les lumières naturelles mais aussi les conditions climatiques….



DÉFINITION DU PROJET


• Durée
Les Veilleurs est un projet qui dure un an. La veille dure précisément une heure. En fonction des années bissextiles, le projet mobilisera plus ou moins 731 veilleurs (deux veilleurs par jour).

• Veille
On entend par veille, le temps exact durant lequel le veilleur est seul dans l’«objet-abri», aux horaires exacts indiqués. La veille dure précisément une heure. Le matin, la veille débute à l’heure exacte du lever du soleil et dure 1 heure exactement. Le soir, la veille débute une heure avant le coucher du soleil, dure une heure et se termine donc à l’heure exacte du coucher du soleil. La veille est, autant que possible, silencieuse, debout et immobile.

• Veilleur
Chaque veilleur choisit sa date de participation a projet et ne peut veiller qu’une seule fois. Le projet est ouvert à tous, sans sélection aucune, selon l’ordre des demandes, selon les disponibilités dans le planning. Seuls les enfants feront exception. Le veilleur veille systématiquement seul. Il doit être coupé de toute contingence matérielle.

• Atelier préparatoire
Le veilleur est invité à venir à un Atelier préparatoire en amont de sa veille. Cet atelier est obligatoire. Il se déroule en 2 étapes :
- un court atelier de pratique artistique mené par un danseur autour de la présence, du regard. Cela permet de rappeler le sens de ce projet artistique, de redonner le nom de la chorégraphe à l’initiative.
- un temps plus administratif : le veilleur cède son droit à l’image dans le cadre de ce projet, redonne ses coordonnées complètes, profession, âge, se fait prendre en photo pour satisfaire à tout besoin de communication.

• Accompagnateur
L’accompagnateur est une personne responsable, qui aura compris le projet artistique et qui s’engage à accompagner des veilleurs sur une période minimale d’une semaine ou sur un week-end, ou que le matin ou que le soir. Il retrouve le veilleur avant la veille pour le conduire dans le local d’accueil, espace chauffé prévu pour attendre l’heure exacte de la veille. Il lui explique le déroulé de la veille. Il lui offre un café, un thé. Il conduit le veilleur à l’« objet-abri » afin qu’il puisse débuter sa veille à l’heure exacte de début de sa veille. Pendant la veille, il prend une photo du paysage. A l’heure exacte de fin de veille, il vient le chercher. Il prend la photo du veilleur à l’issue de la veille, suivant des instructions précises, de retour au local chauffé, il invite le veilleur à écrire ses impressions durant sa veille. Il respecte les horaires de veille et en est le garant. Il est responsable en cas d’imprévus et peut être amené à contacter la personne d’astreinte du personnel dédiée, en cas : d’intempéries, de veilleur absent, d’accès au site bloqué, de problème technique ou tout autre aléa. Il doit informer le personnel dédiée au projet de tout dysfonctionnement et suivre les instructions délivrées lors d’une courte formation en amont de son premier accompagnement.

• Objet-abri
L’«objet-abri» est l’espace dans lequel le veilleur se situera durant son heure de veille. Il est implanté, si possible, sur une situation haute de la ville. Le vielleur doit pouvoir voir et être vu. Cet «objet-abri» est éclairé (intérieur et extérieur) durant l’heure de veille. Il est réalisé par les designers Tovo & Jamil et sera créé de toute pièce pour chaque ville où la performance Les veilleurs de... sera déclinée.

• Local d’accueil
Avant la veille, cet espace chauffé permet au veilleur et à l’accompagnateur d’attendre l’heure excate du début de veille. Electricité, eau courante, toilettes doivent y être accessibles. Il doit être possible d’y boire un café, un thé. Durant la veille, l’accompagnateur peut y rester s’il le souhaite. Après la veille, c’est dans cet espace que le veilleur donne ces impressions. Cet espace doit être fermé et l’on y laisse les documents nécessaires pour prendre les impressions écrites des veilleurs, le planning des veilles, l’appareil photo...

• Rencontres trimestrielles
Chaque trimestre, les veilleurs qui auront déjà veillé, leurs accompagnateurs et les partenaires du projet seront invités à une soirée.  Les veilleurs et leurs accompagnateurs reviendront sur leur expérience de veille. Et, il sera aussi possible de faire un point sur l’état des réservation, le nombre de personnes ayant déjà veillé, etc...

• Fête de fin de projet
En fin d’année, une fête de clôture rassemblera tous les veilleurs et accompagnateurs. Contenu en cours de construction.

• Livre-trace
A la fin du projet, un  livre témoignage du projet sera édité, présentant chaque veilleur (photo prise à l’issue de la veille), sa profession, son âge, donnant éventuellement un extrait de ses impressions.


CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION : diffusion@ccnfc-belfort.org

LES MODULABLES

________________
LES MODULABLES


Entre le spectacle, l’installation et l’événement déambulatoire, Les Modulables créés/adaptés à un site performatif ou pour la scène d’un théâtre ont chacun une thématique propre. Ils peuvent être combinés, selon un principe de modularité, pour ainsi former une œuvre à part entière. Issus des rencontres avec les danseurs et les autres artistes liés aux projets, ils donnent forme à des solo, duo, trio etc. L’espace est une donnée essentielle, pour travailler la possibilité d’extension des pièces ou de restriction de jeu, et ce, en fonction de la scène proposée.

Ces pièces modulaires, par leur légèreté technique et leur adaptabilité aux différents espaces, sont idéales pour diffuser la vision de la danse de Joanne Leighton. Par ailleurs, la flexibilité permet à ces spectacles d’être accessibles pour des représentations dans les écoles, les espaces publics, musées, galeries, FRAC, espaces urbains, foyers du théâtre, extérieurs, festivals pluridisciplinaires, etc... Ils peuvent donner à la danse l’opportunité d’être présente en dehors des lieux habituels.

/ CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION
Anna Six - Attachée de production et diffusion : a.six@ccnfc-belfort.org

MADE IN TAIWAN

MADE IN TAIWAN
Solo de et avec Joanne Leighton

Du 4 au 10 novembre 2013, Joanne Leighton est l'invitée du STRUT Dance Perth. A cette occasion, elle présentera le mardi 5 novembre 2013, son solo Made in Taiwan.

Plus d'informations : www.strutdance.org.au

La chorégraphe-interprète met en place un dialogue avec les spectateurs, les entraînant au cœur même des processus de création et des codes propres à la représentation, à sa structure et au déroulement du travail de composition.
Elle propose un jeu sur la copie, la rature de certaines parties du corps dans certains mouvements, les différents angles de vue d’un même mouvement, en intégrant des ruptures, des interruptions, des fractures dans le déroulement du spectacle.

A côté de ce traitement ludique de la chorégraphie, une attention particulière est accordée à l’intégration de principes architecturaux, une préoccupation récurrente depuis plusieurs spectacles.


/
Contact diffusion/production
Anna Six - Attachée de production et de diffusion : a.six@ccnfc-belfort.org

DISPLAY/COPY ONLY

Création en 2004

Display/Copy Only rassemble autour de la chorégraphe Joanne Leighton, un quintet de danseurs. Ce spectacle traite de l’appropriation de travaux artistiques d’autres créateurs comme base pour une nouvelle création originale. L’utilisation de ce processus pose la question du statut de l’œuvre, de la copie mais aussi de la propriété de l’œuvre par rapport à son créateur, à ses spectateurs et aux autres artistes.  

Pour ce faire, Joanne Leighton a acheté, pour un euro symbolique, à d’autres chorégraphes ainsi qu’à des architectes, une phrase chorégraphique ou un mouvement. Une fois cette phrase ou ce mouvement acheté, elle s’est approprié le droit de reproduction, d’utilisation, de transformation, pour en faire les éléments constitutifs de sa propre création. L’objectif n’était pas, bien entendu, de simplement «représenter» le matériau original acquis auprès des autres créateurs.

Les phrases ou mouvements, qui ont été créés pour l’occasion ou extraits de travaux déjà existants en fonction du souhait des chorégraphes et architectes participants, ne sont pas forcément identifiables dans la création finale. Il ne s’agit pas d’un travail d’imitation, mais bien au contraire de créer un travail original à partir d’un matériau non original.

Cette spécificité vient du traitement que Joanne Leighton et les danseurs ont su imposer à ces matériaux, à travers la confrontation de ces phrases et mouvements, leur harmonisation, leur détournement, leur contiguïté, leur superposition, leur morcellement, etc... Elle vient aussi des nouvelles possibilités qui ont vu le jour par l’utilisation qu’en a fait la chorégraphe et par le contexte dans lequel ces phrases ont été employées par rapport à celui dans lequel elles ont été créées.

La définition actuelle du réél devient : tout ce à quoi il est possible de fournir une reproduction équivalente. Le réel n’est pas seulement ce qui peut-être reproduit mais aussi ce qui a déjà été reproduit. L’hyperréalité.
Jean Baudrillard, L’hyperréalisme de la simulation.

CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION : diffusion@ccnfc-belfort.org

Calendrier

14/05/2014 - 20:00

/
Représentations au Junges Theater Basel
14, 15, 16 et 17 mai à 20h.
Billetterie : www.jungestheaterbasel.ch

Melting Pot est un spectacle qui croise danse et théâtre codirigé et cosigné par le metteur en scène allemand Christoph Frick et Joanne Leighton. Ce spectacle montre la région des trois frontières du point de vue des jeunes migrants, à travers l'histoire de leur propre traversée ou du chemin parcouru par leurs familles. Ils interrogent l'importance du local dans le contexte de la mondialisation : quels sont les liens entre leur propre socialisation, la culture de leur génération et l'identité d'une région ? Comment, en tant que jeune, relier ses traditions au contexte local ?

/
Cet échange culturel trinational est une initiative de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et des Consulats généraux suisses à Strasbourg et Stuttgart, en partenariat avec : Canton d'Argovie, Baden-Baden, Canton de Bâle-Campagne, Canton de Bâle-Ville, Territoire de Belfort, Colmar, Fribourg en Brisgau, Canton du Jura, Karlsruhe, Lörrach, Mulhouse, Strasbourg.
Melting Pot reçoit le soutien du Fonds pour la coopération culturelle entre la République et Canton du Jura et le Territoire de Belfort et a été développé en France avec le partenariat de la Ville d'Offemont, de l'association Culture Loisirs Education d'Offemont, de la Maison de l'emploi et de la Mission Locale du Territoire de Belfort.

/
photo © Maurice Korbel

15/05/2014 - 20:00

/
Représentations au Junges Theater Basel
14, 15, 16 et 17 mai à 20h.
Billetterie : www.jungestheaterbasel.ch

Melting Pot est un spectacle qui croise danse et théâtre codirigé et cosigné par le metteur en scène allemand Christoph Frick et Joanne Leighton. Ce spectacle montre la région des trois frontières du point de vue des jeunes migrants, à travers l'histoire de leur propre traversée ou du chemin parcouru par leurs familles. Ils interrogent l'importance du local dans le contexte de la mondialisation : quels sont les liens entre leur propre socialisation, la culture de leur génération et l'identité d'une région ? Comment, en tant que jeune, relier ses traditions au contexte local ?

/
Cet échange culturel trinational est une initiative de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et des Consulats généraux suisses à Strasbourg et Stuttgart, en partenariat avec : Canton d'Argovie, Baden-Baden, Canton de Bâle-Campagne, Canton de Bâle-Ville, Territoire de Belfort, Colmar, Fribourg en Brisgau, Canton du Jura, Karlsruhe, Lörrach, Mulhouse, Strasbourg.
Melting Pot reçoit le soutien du Fonds pour la coopération culturelle entre la République et Canton du Jura et le Territoire de Belfort et a été développé en France avec le partenariat de la Ville d'Offemont, de l'association Culture Loisirs Education d'Offemont, de la Maison de l'emploi et de la Mission Locale du Territoire de Belfort.

/
photo © Maurice Korbel

16/05/2014 - 20:00

/
Représentations au Junges Theater Basel
14, 15, 16 et 17 mai à 20h.
Billetterie : www.jungestheaterbasel.ch

Melting Pot est un spectacle qui croise danse et théâtre codirigé et cosigné par le metteur en scène allemand Christoph Frick et Joanne Leighton. Ce spectacle montre la région des trois frontières du point de vue des jeunes migrants, à travers l'histoire de leur propre traversée ou du chemin parcouru par leurs familles. Ils interrogent l'importance du local dans le contexte de la mondialisation : quels sont les liens entre leur propre socialisation, la culture de leur génération et l'identité d'une région ? Comment, en tant que jeune, relier ses traditions au contexte local ?

/
Cet échange culturel trinational est une initiative de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et des Consulats généraux suisses à Strasbourg et Stuttgart, en partenariat avec : Canton d'Argovie, Baden-Baden, Canton de Bâle-Campagne, Canton de Bâle-Ville, Territoire de Belfort, Colmar, Fribourg en Brisgau, Canton du Jura, Karlsruhe, Lörrach, Mulhouse, Strasbourg.
Melting Pot reçoit le soutien du Fonds pour la coopération culturelle entre la République et Canton du Jura et le Territoire de Belfort et a été développé en France avec le partenariat de la Ville d'Offemont, de l'association Culture Loisirs Education d'Offemont, de la Maison de l'emploi et de la Mission Locale du Territoire de Belfort.

/
photo © Maurice Korbel

17/05/2014 - 20:00

/
Représentations au Junges Theater Basel
14, 15, 16 et 17 mai à 20h.
Billetterie : www.jungestheaterbasel.ch

Melting Pot est un spectacle qui croise danse et théâtre codirigé et cosigné par le metteur en scène allemand Christoph Frick et Joanne Leighton. Ce spectacle montre la région des trois frontières du point de vue des jeunes migrants, à travers l'histoire de leur propre traversée ou du chemin parcouru par leurs familles. Ils interrogent l'importance du local dans le contexte de la mondialisation : quels sont les liens entre leur propre socialisation, la culture de leur génération et l'identité d'une région ? Comment, en tant que jeune, relier ses traditions au contexte local ?

/
Cet échange culturel trinational est une initiative de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et des Consulats généraux suisses à Strasbourg et Stuttgart, en partenariat avec : Canton d'Argovie, Baden-Baden, Canton de Bâle-Campagne, Canton de Bâle-Ville, Territoire de Belfort, Colmar, Fribourg en Brisgau, Canton du Jura, Karlsruhe, Lörrach, Mulhouse, Strasbourg.
Melting Pot reçoit le soutien du Fonds pour la coopération culturelle entre la République et Canton du Jura et le Territoire de Belfort et a été développé en France avec le partenariat de la Ville d'Offemont, de l'association Culture Loisirs Education d'Offemont, de la Maison de l'emploi et de la Mission Locale du Territoire de Belfort.

/
photo © Maurice Korbel

18/05/2014 - 15:00 - 17:00

Made in Nancy
Dimanche 18 mai 2014 - 15H et 17H.

Plus d’informations : www.ballet-de-lorraine.eu

/
Made in Nancy est une collaboration entre le CCN / Ballet de Lorraine et le CCNFCB.

A l’invitation de Petter Jacobsson, directeur du CCN / Ballet de Lorraine, Joanne Leighton a travaillé en juin 2013 avec Élodie Bergerault, danseuse du CCNFCB, pour transmettre aux danseurs de la compagnie les matières chorégraphiques de Made in... Série.

Made in Nancy est le portrait d’une ville, un paysage, une architecture en mouvement.

Destinée à l’espace public extérieur, cette création a pour objectifs d’inviter les amateurs à participer à un événement chorégraphique et de le rendre accessible au plus grand nombre.

En cela, elle est entièrement connectée à la ville et à ses habitants.

Made in Nancy investit la ville autrement avec ses habitants.

23/05/2014 - 18:30 - 21:00

/
Ateliers préparatoires au spectacle Made in Belfort

Pour continuer l’aventure initiée en septembre 2013, Made in Belfort aura lieu en juin 2014.

Les répétitions proposées aux amateurs sont prises en charge par des danseurs de la compagnie de Joanne Leighton.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une pratique préalable de la danse pour participer à Made in Belfort.

Au cours du premier atelier qui aura lieu au CCNFCB le mardi 15 avril à 18h30 toutes les informations concernant le déroulement de cet événement vous seront transmises.

Inscrivez-vous dès maintenant aux ateliers prévus de 18h30 à 21h (lieu à confirmer) les :

Mardi 15 avril
Vendredi 23 mai
Mardi 3 juin
Jeudi 5 juin
Vendredi 6 juin

spectacles Made in Belfort : Samedi 7 et dimanche 8 juin
(jours et lieu à confirmer)

Renseignements et inscriptions : Marie-Pierre Jaux - mp.jaux@ccnfc-belfort.org

 

03/06/2014 - 18:30 - 21:00

/
Ateliers préparatoires au spectacle Made in Belfort

Pour continuer l’aventure initiée en septembre 2013, Made in Belfort aura lieu en juin 2014.

Les répétitions proposées aux amateurs sont prises en charge par des danseurs de la compagnie de Joanne Leighton.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une pratique préalable de la danse pour participer à Made in Belfort.

Au cours du premier atelier qui aura lieu au CCNFCB le mardi 15 avril à 18h30 toutes les informations concernant le déroulement de cet événement vous seront transmises.

Inscrivez-vous dès maintenant aux ateliers prévus de 18h30 à 21h (lieu à confirmer) les :

Mardi 15 avril
Vendredi 23 mai
Mardi 3 juin
Jeudi 5 juin
Vendredi 6 juin

spectacles Made in Belfort : Samedi 7 et dimanche 8 juin
(jours et lieu à confirmer)

Renseignements et inscriptions : Marie-Pierre Jaux - mp.jaux@ccnfc-belfort.org

 

05/06/2014 - 18:30 - 21:00

/
Ateliers préparatoires au spectacle Made in Belfort

Pour continuer l’aventure initiée en septembre 2013, Made in Belfort aura lieu en juin 2014.

Les répétitions proposées aux amateurs sont prises en charge par des danseurs de la compagnie de Joanne Leighton.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une pratique préalable de la danse pour participer à Made in Belfort.

Au cours du premier atelier qui aura lieu au CCNFCB le mardi 15 avril à 18h30 toutes les informations concernant le déroulement de cet événement vous seront transmises.

Inscrivez-vous dès maintenant aux ateliers prévus de 18h30 à 21h (lieu à confirmer) les :

Mardi 15 avril
Vendredi 23 mai
Mardi 3 juin
Jeudi 5 juin
Vendredi 6 juin

spectacles Made in Belfort : Samedi 7 et dimanche 8 juin
(jours et lieu à confirmer)

Renseignements et inscriptions : Marie-Pierre Jaux - mp.jaux@ccnfc-belfort.org

 

06/06/2014 - 18:30 - 21:00

/
Ateliers préparatoires au spectacle Made in Belfort

Pour continuer l’aventure initiée en septembre 2013, Made in Belfort aura lieu en juin 2014.

Les répétitions proposées aux amateurs sont prises en charge par des danseurs de la compagnie de Joanne Leighton.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une pratique préalable de la danse pour participer à Made in Belfort.

Au cours du premier atelier qui aura lieu au CCNFCB le mardi 15 avril à 18h30 toutes les informations concernant le déroulement de cet événement vous seront transmises.

Inscrivez-vous dès maintenant aux ateliers prévus de 18h30 à 21h (lieu à confirmer) les :

Mardi 15 avril
Vendredi 23 mai
Mardi 3 juin
Jeudi 5 juin
Vendredi 6 juin

spectacles Made in Belfort : Samedi 7 et dimanche 8 juin
(jours et lieu à confirmer)

Renseignements et inscriptions : Marie-Pierre Jaux - mp.jaux@ccnfc-belfort.org